Analytics & Co Analytics au quotidien, agrémenté de webmarketing et autres curiosités

3mar/1114

[Processus de marquage] A vos marques, prêts ? Marquez !

Illustration : analogie avec Plan de marquage
Image: Idea go

Mes premiers pas dans la discipline du Web Analytics ont consisté à coordonner des actions en relation avec un outil de mesure d'audience.

Je n'avais pas la moindre notion de ce qu'était un plan de marquage et de l'importance que cela pouvait avoir, si tant est que l'on souhaite piloter une performance avec une approche ROIste.

Le plan de marquage consiste à prévoir sur quelles pages et de quelle manière les tags de marquage doivent être insérés. [...]
Le plan de marquage doit également prendre en compte les différents indicateurs spécifiques que l’on souhaite obtenir (taux de transformation, taux d’abandons,..) qui conditionnent les types de tags qui vont être utilisés. Source Définitions Web Marketing

Quand un poste de webanalyste se construit en interne, ça se passe comment ?

On pose des marqueurs de base ma bonne dame !
Où ça ? Sur un maximum de pages.

C'est à dire qu'on s'assure de récolter à minima des données volumétriques : du "quanti sans quali".
Il n'y a pas de réflexion stratégique particulière, et on se gargarise avec le nombre de pages vues, visites et visiteurs collecté. Et c'est déjà bien. Non ?

La nature humaine étant ce qu'elle est, une évolution se dessine dans le temps.

On se dit qu'on a besoin de regarder de plus près les conversions, puisque il y a des formulaires sur le(s) site(s).
Oh, et puis il y a de jolies images, des espèces de rendu en entonnoir : "Ils seraient pas mal du tout ces visuels dans des présentations."