Analytics & Co Analytics au quotidien, agrémenté de webmarketing et autres curiosités

29mar/124

WACamp ? Belle édition 2012 !

La dernière édition du WaCamp, excellent cru millésimé 21 mars 2012, m'a décidé à prendre le temps de ré-endosser ma casquette de blogueuse.

Wacamp ?
Le WACAMP, c'est quoi ? Une "non-conférence" focalisée sur l’échange d’expérience autour du Web Analytics.
Le WACAMP, c'est ? A Lille (Pour les natifs de la région parisienne comme moi, c'est juste à une heure de Paris).
Le WACAMP, c'est quand ? Une fois par an, en mars.
Le WACAMP, c'est qui ? Des participants intéressés de près ou de loin par la pratique du Web Analytics, des intervenants de qualité, et un organisateur qui mène le jeu de main de maître : Nicolas Malo.

J'ai eu le plaisir d’intervenir l'année dernière, convaincue par le format, je ne pouvais qu'y retourner cette année. Et c'est ma foi agréable de pouvoir participer avec zéro touche de stress !

Une nouveauté cette année : des conférences bilingues, abordant des sujets aussi variés que le e-merchandising, l'efficience commerciale, la segmentation, le contenu rédactionnel, la monétisation, le testing ...

Un dénominateur commun à toutes ces thématiques : le Web Analytics.

12 conférences au total menées sur une demie journée, d'où une organisation sur deux salles avec des versions courtes / longues (je ne ré-écrirai pas l'histoire, tout ça est expliqué sur la page dédiée au programme de l’événement).

12 conférences, ça fait beaucoup, je ne ferai donc pas là le récit intégral et exhaustif de tout ce qui s'est dit.

Vous êtes intéressés par les thématiques suivantes ?

  • E-merchandising & Web Analytics
  • Webanalytics au service de l’efficience commerciale
  • Optimiser ses investissements online grâce au Multitouch Analytics
  • Les dessous de la segmentation

Ces 4 sujets sont très bien évoqués sur le blog Multitouch Analytics.  Une mention spéciale toutefois à la séquence sur le e-merchandising qui m'a beaucoup intéressée et un Sylvain Duthilleul bel orateur.
Sans oublier Florian Giudicelli dont c'était la première intervention, claire et efficace sur les dessous de la segmentation.

C'est parti pour le vif du sujet : je me trouvais dans la salle des présentations en anglais version longue. Au menu : halte aux idées reçues, monétisation, trucs et astuces, valeur du web analytics au sein de l'entreprise.

2juin/1110

Moi, web analyste, seule ? Jamais !

Solitude
Image: Simon Howden

Un article de Michael Notté dont je vous recommande la lecture évoque la solitude que peut ressentir un web analyste : Web analyst – the poor lonesome cowboy?

Il exprime très justement ce que je peux parfois être amenée à penser. Mon article du jour en est donc directement inspiré, avec des "redites", et aussi j'espère, quelques petites choses complémentaires.

La solitude (de solus « seul ») est l'état, ponctuel ou durable, d'une personne seule, c'est-à-dire d'une personne qui n’est engagée dans aucun rapport avec autrui. La solitude est également décrite comme souffrance sociale - un mécanisme psychologique alertant un individu d'un isolement non-désiré et le motivant à chercher une connexion sociale.. Source Wikipedia

Seule dans la multitude ?

Pour ma part, je travaille dans une entreprise qui rassemble environ 400 personnes. Beaucoup de gens avec lesquels j'interagis, le travail se fait avec des profils marketing, communication, commerciaux aussi parfois.
D'un point de vue strictement numérique, je suis loin d'être seule !
Et pourtant .... Oui je me sens seule parfois.
Seule dans ma pratique, ce qui induit :

  • émulation par les autres dans ma discipline = 0,
  • échanges sur la validité de mes choix et décisions = 0,
  • des interrogations sans possibilité de réponses = 1.