Analytics & Co Analytics au quotidien, agrémenté de webmarketing et autres curiosités

17juil/1210

Métrique et Politique sont sur un bateau …

.... Métrique tombe à l'eau, qui reste-t-il ?

Un billet suite à l'article rédigé par Jacques Warren dans une Newsletter WAO/Factor que je vous invite à consulter : "Metrics Are Politics".

C'est là un sujet dont on ne parle pas toujours, quelque soit le métier pratiqué d'ailleurs : la couche de "politique" rencontrée au sein d'une entreprise. Vous savez, ces actions, idées ou remarques que l'on met parfois de côté, parce que "politiquement", ça ne passera pas.

Ce qui m'a interpellée dans cet article, c'est que je ne m'étais jamais réellement posé la question de son impact dans le cadre du web digital analytics.

Bateau
Image : FreeDigitalPhotos.netl

Les métriques utilisés pour démontrer les failles de performance d'un individu ?

Flashback. Je suis encore chez l'annonceur. J'implémente du AT Internet sur plusieurs sites et j'évangélise à tout va sur la discipline. Chefs de produit, Responsables marketing, Commerciaux, Responsables au niveau de la direction aussi parfois, tous y passent.

Et petit à petit, ça marche, l'intérêt s'éveille. De manière un peu hétérogène, certes, mais ça fonctionne.

Et je me souviens. Dans une strate un peu "en dessous" de ce qui est évoqué dans l'article cité plus haut, maturité analytique de l'entreprise oblige.
Mais Untel ou Untel n'a pas mis en place le suivi de ses campagnes : Paf ! C'est mal, c'est bel et bien montré du doigt.

Autre cas, la participation à la bonne mise en œuvre des éléments de marquage comme critère d'évaluation du bilan annuel personnel. Vous savez, ce bilan dont j'imagine qu'on le retrouve un peu partout, cette étape privilégiée de tête à tête avec son manager préféré qui va aider à définir les axes de progression individuels de demain.

Entendons-nous bien, dans ma démarche d'évangélisation, que le web analytics figure comme critère d'évaluation de ce bilan, c'est un bien. Cela montre l'importance accordée à l'analytics en interne, c'est un levier de plus pour son adoption dans l'entreprise.

Et pourtant, il y a bel et bien un revers de la médaille dans ce discours : un élément distinctif qui permettait potentiellement de montrer du doigt celui ou celle qui aurait failli à la bonne mise en œuvre de cette tâche.

Et je ne parle pas de la mesure du résultat de la performance. Dans le cas d'un boulot plutôt bien mené mais où le résultat n'est pas à la hauteur des attentes :  où se trouve la frontière qui permet de ne pas taper sur les doigts de quelqu'un, parce qu'il faut bien un coupable ?

Je mets les indicateurs que je veux dans mes tableaux de bord !

Oui oui, une fois les étapes de définition d'objectifs de site, d'identification de Kpi et tout le toutim, c'est en effet le cas.

23fév/114

Evangélisation d’indicateurs, vous pratiquez ?

Former des utilisateurs au Webanalytics
Image: anankkml

Visites, visiteurs, pages vues, entrées , rebonds, sources, conversions...

Mon quotidien est émaillé de ces terminologies. C'est bien beau, mais je suis loin d'être convaincue d'utiliser là un langage compréhensible par le plus grand nombre !

Comment convertir vos utilisateurs à la discipline du Web Analytics ?
En d'autres termes, comment "vulgarisez"- vous la pratique ?

"Vulgarisation" : La vulgarisation est une forme de diffusion pédagogique des connaissances qui cherche à mettre le savoir (et éventuellement ses limites et ses incertitudes) à portée de tous et chacun. (source Wikipedia)

Pour ma part j'ai choisi de privilégier les fondations avant tout. Il m'a fallu quelques expérimentations préalables avant d'aboutir à cette décision.

Contexte : une organisation en silo,  et une démultiplication des usages avec des parcours et des sensibilités différentes relatives au Web Analytics.
Le terme Web Analytics n'est pas connu en tant que tel. Dans ma boutique, on parle plutôt de "tracking". : "Ah bon, on doit tracker quelque chose ?",  "Mon site est bien tracké ?",  "Ma campagne est-elle trackée ?"...

Ce qui nous amène au scope de l'outil de mesure. Une de mes fondations pour porter petit à petit la culture vers une approche plus "business et KPI".