Analytics & Co Analytics au quotidien, agrémenté de webmarketing et autres curiosités

9déc/122

Un rendez-vous autour du Social Analytics

Plusieurs semaines déjà que s'est déroulé le Rendez-vous des Web Analytics version 2012, dans le cadre du salon VAD e-commerce ... il est plus que temps de partager la vision de Jacques Warren sur le Social Analytics !

Intervention de Jacques Warren sur le social analytics

Jacques Warren en piste sur le Social Analytics

La particularité sympathique de cette année ? Un thème général donné, le Social Analytics. Et les participants votant pour leurs thématiques préférées en amont de l'événement. Une approche "sociale" en guise de mise en bouche ;)
Le petit + non négligeable ?
La présence de Jacques Warren venu spécialement en France pour partager sa vision sur les thématiques soulevées. Autant dire que j'étais impatiente de pouvoir apprécier de nouveau ses talents en mode keynote.

En préambule, la règle du jeu est posée.
Des réseaux sociaux, il y en a une multitude, et au final, peu d'entre eux ressortent. C'est pourquoi l'accent est mis sur les plus connus tout au long du rendez-vous.
Devinez lesquels ?

Que vous ayez la réponse ou pas, en route pour un tour d'horizon des thématiques évoquées.

Des données à récupérer sur les réseaux sociaux ?

A l'ère des réseaux sociaux, on peut se prendre à rêver de la manne de données que cela peut représenter.

J'ai apprécié la structure proposée autour de quatre types de données à retenir :

  • Les données comportementales
  • Les données attitudinales (exemple : les partages d'opinions)
  • Les données sociales (exemple : interactions entre les membres)
  • Les données socio-démographiques :
    Celles-ci peuvent être réparties sous plusieurs angles :

    • Les différentes actions des membres, pour lesquelles il faut établir des niveaux d'action
    • Ce que les membres pensent d'une marque
    • Les interactions (denses ou pas ?), les actions spécifiques de partage

Le point fondamental est que les réseaux sociaux représentent une énorme source d'informations, volontaires.

Social Analytics, ok, mais quels KPIs ?

Entendu pour les données, encore faut-il en faire quelque chose. Rien de tel qu'une vision de KPIs à exploiter pour avancer dans le bon sens.

Si on se contente de regarder les réseaux sociaux en tant que source de trafic, on ne va guère plus loin qu'une analyse d'efficacité comparative par rapport aux autres sources. Mais de fait, ils ne jouent pas un rôle de conversion directe.
Par contre, si on privilégie une approche multitouch, on peut remarquer leur rôle potentiel en amont du cycle d'achat. Les réseaux sociaux se situent au niveau du "A" dans le modèle AIDA (Attention, Intérêt, Désir, Action).

Mais concrètement, quels KPIs peut-on retenir alors ?
Quelques propositions de Jacques Warren :

  • La taille de l'audience : ou le potentiel de "reach" (mais attention, il faut avoir un regard critique)
  • Le degré d'engagement
  • Les actions de partage, ou taux de partage
25mai/124

Voyage au pays du Adobe Digital Marketing Summit

"Petit" retour d'expérience aujourd'hui, celle de deux jours passés au Adobe Digital Marketing Summit des 15 et 16 mai derniers à Londres.

Un séjour dans un contexte ma foi sympathique, puisqu'il m'a permis de revoir des personnes connues (Nicolas Malo, Florian Giudicelli), mais aussi d'en découvrir d'autres (Edouard Austin, Laurent Evain, Fred Cavazza), partenaires de jeu sur le terrain formidable de l'animation de blogs.

Ma première impression sur cet événement, c'est sa dimension... Une dimension très "numérique" (notez la saveur du double sens du mot, dans son acception quantitative d'une part, dans son expression de type de support d'autre part). Une dimension européenne, sans doute.

Mon ancienne casquette "monde des salons" me fait réaliser à quel point la logistique et l'organisation sont au rendez-vous. Mon œil s'attarde sur l'ensemble de la signalétique, sur l'ensemble de l’accompagnement à la visite par ses différents supports : catalogue papier, et aussi app dédiée, plutôt bien fichue.
Oui, on peut même directement évaluer la qualité d'une conférence via celle-ci. Mon esprit d'analyste ne peut que se réjouir de cette idée bien pensée, collecter directement du feedback visiteur, sans passer par la case questionnaire papier et son dépouillement "à la mano".

2 jours sur place, 2 jours denses. Pas de place aux temps morts. Keynotes matins et après-midis, conférences multiples, centrées sur 7 thématiques principales :

  • Analyse & reporting  (Analytics & Reporting)
  • Publicité & campagnes multi-canal (Advertising & Multi-channel Campaigns)
  • Media & Attribution
  • Personnalisation & Conversion
  • Web Experience Management
  • Social
  • Mobile

Pas toujours facile de faire un choix !

29mar/124

WACamp ? Belle édition 2012 !

La dernière édition du WaCamp, excellent cru millésimé 21 mars 2012, m'a décidé à prendre le temps de ré-endosser ma casquette de blogueuse.

Wacamp ?
Le WACAMP, c'est quoi ? Une "non-conférence" focalisée sur l’échange d’expérience autour du Web Analytics.
Le WACAMP, c'est ? A Lille (Pour les natifs de la région parisienne comme moi, c'est juste à une heure de Paris).
Le WACAMP, c'est quand ? Une fois par an, en mars.
Le WACAMP, c'est qui ? Des participants intéressés de près ou de loin par la pratique du Web Analytics, des intervenants de qualité, et un organisateur qui mène le jeu de main de maître : Nicolas Malo.

J'ai eu le plaisir d’intervenir l'année dernière, convaincue par le format, je ne pouvais qu'y retourner cette année. Et c'est ma foi agréable de pouvoir participer avec zéro touche de stress !

Une nouveauté cette année : des conférences bilingues, abordant des sujets aussi variés que le e-merchandising, l'efficience commerciale, la segmentation, le contenu rédactionnel, la monétisation, le testing ...

Un dénominateur commun à toutes ces thématiques : le Web Analytics.

12 conférences au total menées sur une demie journée, d'où une organisation sur deux salles avec des versions courtes / longues (je ne ré-écrirai pas l'histoire, tout ça est expliqué sur la page dédiée au programme de l’événement).

12 conférences, ça fait beaucoup, je ne ferai donc pas là le récit intégral et exhaustif de tout ce qui s'est dit.

Vous êtes intéressés par les thématiques suivantes ?

  • E-merchandising & Web Analytics
  • Webanalytics au service de l’efficience commerciale
  • Optimiser ses investissements online grâce au Multitouch Analytics
  • Les dessous de la segmentation

Ces 4 sujets sont très bien évoqués sur le blog Multitouch Analytics.  Une mention spéciale toutefois à la séquence sur le e-merchandising qui m'a beaucoup intéressée et un Sylvain Duthilleul bel orateur.
Sans oublier Florian Giudicelli dont c'était la première intervention, claire et efficace sur les dessous de la segmentation.

C'est parti pour le vif du sujet : je me trouvais dans la salle des présentations en anglais version longue. Au menu : halte aux idées reçues, monétisation, trucs et astuces, valeur du web analytics au sein de l'entreprise.