Analytics & Co Analytics au quotidien, agrémenté de webmarketing et autres curiosités

Analytics & Co » Analytics » Moi, web analyste, seule ? Jamais !
2juin/1110

Moi, web analyste, seule ? Jamais !

A propos de l'auteur
Carole Da Silva

Carole Da Silva, 14 ans de digital, Web Analytics au coeur de mon quotidien depuis 2008.
Commentaires (10) Trackbacks (0)
  1. Un grand merci pour la mention des activités Web Analytics à Lille, ainsi que pour ta participation au dernier Web Analytics Camp !

    Je viens de relayer ton article sur le dernier billet de mon blog:
    http://www.nicolasmalo.com/web_analytics_ecommerce_f/2011/06/apero-blog-en-nord-community-manager-referenceurs-soiree-cmd-nord-unconference-web-analytics-montreal-et-autres-nouvelles.html

    • Avec plaisir :)
      C’est important de souligner les activités WA qui se déroulent à Lille, j’y ai apprécié chacun de mes déplacements.
      J’aimerais en avoir autant sur la région parisienne …

      Et merci pour le lien et de m’avoir convié à participer !

  2. Ravi d’avoir inspiré ton billet :)

    En effet, si sur le terrain, on peut se sentir « seul » – il existe différentes manière de nouer des contacts, de partager son expérience, d’obtenir des conseils ou des avis. En plus, en France, vous avez la chance d’avoir une communauté assez dynamique… Heureusement sinon, il y aurait de quoi déprimer par moment ;)

    • Merci pour ton mot. Je n’avais pas pris le temps de laisser un commentaire suite à ton billet, et les semaines passant, le sujet continuait à me trotter dans la tête ;)

      Oh oui, il y aurait de quoi déprimer parfois. Il y a un véritable effet de bol d’air à nouer des contacts, quelque soit le moyen: « numérique », événements … :)

  3. Merci pour la citation de ma liste :) J’essaie de la mettre a jour régulièrement.

    Pour ma part en agence, je me sens souvent seul… et Gaetan Bertin ne me contredira pas, on se sentait TRÈS seul lorsqu’on bossait ensemble dans une agence parisienne.

    Souvent mes clients sont intéressés. Mais ils partent de tellement loin que je suis rarement sur des projets ou on me demande de me dépasser… Et c’est le soucis aussi de retour en interne. Même si les collègues sont convaincu de l’intérêt de mon métier (et du SEO que je fais aussi), je n’ai pas vraiment de retour sur la qualité de mes présentations… c’est un peu frustrant pour moi qui suis seul sur ce métier dans mon agence.

    Et je n’oublie pas la difficulté pour moi de parler avec d’autres spécialistes, puisque je suis en région lyonnaise !

    • Avec plaisir pour la citation !

      Merci d’avoir pris le temps de partager ton expérience côté agence. Comme quoi, j’imaginais que vous vous sentiez moins seuls ;)

      Tu soulèves deux points très intéressants, que je n’avais pas identifiés : le manque de feedback qui permettrait de progresser et le besoin de se dépasser. Cela doit sans aucun doute participer à notre sentiment de solitude.
      Et je me rends compte que je vis exactement la même chose chez l’annonceur …

      Pour conclure, oui la distance rend les choses plus complexes ! Je reste encore dans le regret de ne pas avoir eu l’occasion de te rencontrer « en live » en mars dernier ;)

  4. Merci Carole pour cet article !

    C’est vrai qu’à première vue on pourrait croire que le web analyste est un cowboy solitaire (on a beaucoup évoqué ce point lors du dernier web analytics camp). Ca va faire tout juste un mois que je travaille chez l’annonceur et j’ai été agréablement surpris de ne pas me sentir si seul que ça : Non seulement on est 2 web analystes mais surtout il y a une vraie culture de la web analyse en interne. De plus en plus d’acteurs nous posent des questions, même les chefs de produits.

    Comme on peut voir le nombre de participants au web analytics camp grandir d’années en années, je pense qu’il y a une vraie prise de conscience sur ce métier et c’est très encourageant :) !

    • Merci pour ton retour Florian !

      Effectivement vous êtes deux web analystes (et pas n’importe qui :) ), ce qui aide à se sentir moins seul. Je pense que la nature même du secteur d’activité aide aussi, qu’en penses-tu ? Et comme tu le soulignes, il y a une véritable culture en interne.

      De mon côté, j’ai aussi plusieurs acteurs qui s’intéressent à la question (chefs de produits internet, responsables e-marketing et marketing, une partie du management …), ce qui aide au quotidien forcément, et heureusement.
      Mais … la culture n’est pas autant installée, et l’intérêt du web analytics est peut être plus difficile à dégager. Et le fait d’avoir un rôle un peu à part peut donner ce sentiment d’isolement.

      Encore une question de maturité analytique somme toute !

      • Avec plaisir pour le retour Carole :) !

        Pour répondre à ta question, oui c’est clair que le secteur d’activité joue beaucoup ! Il y a une vraie culture du chiffre dans le monde de la distribution. Que ce soit en centrale d’achats ou en magasin, chaque collaborateur à ses propres objectifs et KPI. Dans cet environnement, c’est donc certainement plus simple d’expliquer le rôle d’un web analyste :) !


Laisser un commentaire

(required)

Aucun trackbacks pour l'instant