Analytics & Co Analytics au quotidien, agrémenté de webmarketing et autres curiosités

Analytics & Co » Analytics » [Processus de marquage] A vos marques, prêts ? Marquez !
3mar/1114

[Processus de marquage] A vos marques, prêts ? Marquez !

A propos de l'auteur
Carole Da Silva

Carole Da Silva, 14 ans de digital, Web Analytics au coeur de mon quotidien depuis 2008.
Commentaires (14) Trackbacks (3)
  1. Bonjour. même si cet article date un peu, je le trouve très pertinent et toujours d’actualité. Le web regorge encore de sites internet méconnus mais très utilises! @ bientot sur mon site perso (qui traite de SEO / référencement naturel. )

  2. merci pour tout ces informations très utiles, ça prend tellement de temps mais ça vaut la peine de le faire.

  3. Bonjour,

    merci pour cet article, mais pourriez-vous m’indiquer à quoi sert un plan de marquage lorsque le site de e-commerce a déjà subit une refonte et que nous suivons les tunnels de conversion sur analytics ?
    Y a t il une différence entre le plan de marquage, et les entonnoirs de conversion ? et autrement, quel est leur lien ? Merci !

  4. Bonjour,
    Savez-vous où trouver des exemples de plan de marquage ?
    Merci d’avance

  5. Bonjour,
    Avec tout le temps que prend ce genre de travail, combien de sites arrivez vous à suivre à la fois?
    Avec le besoin de refaire le plan de marquage à chaque évolution du site, le travail parait infini au final…
    Merci en tous cas pour cet article qui permet de visualiser la masse de boulot…

    • Bonjour,

      à l’époque où j’ai rédigé ce billet, il me fallait suivre plus d’une quarantaine de sites à typologie identique. A ce moment là, pas vraiment d’autres choix que de faire un plan de marquage « standard » pour l’ensemble, directement embarqué dans le CMS, standard lui aussi.
      Je voyais après coup pour les petites spécificités des uns et des autres.

      Concrètement, cela prend du temps quand il s’agit de faire un plan de marquage exhaustif pour un site plus complexe. Difficile de mener plusieurs sites de front dans ces cas là.
      Sans compter les évolutions qui ne manquent pas d’arriver, il est vrai que ça peut se révéler être un travail infini et répétitif !
      Bref, il s’agit avant tout d’une composante à ne pas négliger dans le travail du web analyste :)

  6. « La première difficulté réside dans le fait de réaliser un plan pour un site existant, sur lequel des marqueurs sont déjà en place : adieu la situation idéale où la démarche est initiée en amont du projet »

    C’est marrant, c’est exactement ce qui m’arrive en ce moment :-)

    Merci de partager tes impressions et autres méthodes avec, entre autres, le jeune Padawan en Web Analytics que je suis sur le long chemin pour devenir Jedi…

    Juste une question (je sais, il y a 2 écoles…) : POUR ou CONTRE les plans de marquage sur Google Analytics ?

    • Merci pour ton commentaire !

      Le cas du marquage non initié en amont est loin d’être un cas isolé je pense ;)

      Pour répondre à ta question, je vais plutôt situer les choses par rapport à un contexte.
      Pour le coup je suis une Padawan sur la voie de Google Analytics mais je me dis que pour un site à gros volume de pages je mettrais en place un plan de marquage : identification plus aisée de groupes de pages clés à ressortir via des segments avancés, des objectifs, des évènements…
      Pour un site e-commerce cela me semble indispensable de le mettre en place.

      Par contre, pour un site tel que ce blog par exemple, pas besoin de plan de marquage en tant que tel… du moins par rapport aux objectifs qu’il sert et aux éléments que j’ai besoin d’identifier !

      • Je suis assez d’accord avec toi sur le principe, ça permet d’avoir une vision globale et plus organisée de ses marqueurs même si on n’a pas la main pour personnaliser les dénominations des pages sur GA.

        Dans mon cas, c’est un site plutôt « moyen » qui tourne autour de 40.000 visites/mois mais pas mal de sous-domaines et surtout de pages dynamiques… En même temps, pas évident de faire un plan de marquage. Je sens que je vais m’amuser :)

  7. Merci Carole pour cet article et pour le lien ;-)

    • Avec plaisir pour le lien, je profite de cet espace blog pour mentionner tous les contenus intéressants qui m’ont amené à évoluer et réfléchir ;)

  8. C’est la partie que je préfère dans l’analyse d’audience :) bon, faut avouer que je m’amuse beaucoup avec mes fichiers Excel (enfin maintenant Open Office).
    C’est aussi la plus importante, en amont du projet, mais aussi pour son suivi ! Qu’est ce qui est marqué, qu’est ce qui ne l’est pas ? que peut on faire pour améliorer l’existant ? Pour aller plus loin ?
    Tout cela en relation avec un autre document : le suivi du marquage des campagnes externes ;)

    • Merci pour ton commentaire :)
      J’aurais dû parler de tableur plutôt que d’Excel, tiens !

      Pour le suivi, clair que c’est une partie plus qu’importante. De mon coté, c’est bien parce qu’il n’en existe pas pour tous les sites que ça peut ‘coincer’ d’ailleurs. D’autant qu’il faut reconstruire l’ensemble pratiquement chaque année …

      Bien vu pour la relation avec le document de marquage des campagnes externes. C’est une partie intéressante qui me manque, dans la mesure où je ne gère pas chaque site au plus près : mon rôle consiste plutôt à diffuser la bonne parole auprès de chefs de produit internet pour appliquer cette bonne pratique ! ;)


Laisser un commentaire

(required)

Un plan de taggage web analytics | Blog de web differently

[...] retrouve une petite description dans cet article sous la section « Ca ressemble à quoi un plan de [...]

Plan de marquage : La clé de voûte de vos analyses web | TAKACLIKE //

[...] A voir aussi : http://www.analyticsandco.com/marquage-webanalytics/ [...]

Comment faire pour trouver mes KPI ? | TAKACLIKE //

[...] de se lancer dans l’élaboration d’un plan de marquage ou la réalisation d’un tableau de bord, il faut réfléchir posément à ce qu’on [...]